Prix Solaire Suisse 2018: Les lauréat-e-s

Ici nous vous présentons les lauréat-e-s du Prix Solaire 2018. Les projets suivants ont reçu le 16 octobre 2018 le Prix Solaire Suisse, au Campus Sursee (LU). Pour commander la brochure Prix Solaire Suisse 2018, visitez notre  Shop svp.

Si vous voudriez publier ces photos, nous vous prions de les utiliser seulement avec la référence (autrement, on vous facturera CHF 5000.-). 

Preis-Gewinner-Liste

Dr Lucien Keller, pionnier du solaire, Lavigny

Kategorie A

Lucien Keller a été un précurseur et un acteur majeur, dès le début de sa carrière, dans tous les domaines de l’utilisation rationnelle de l’énergie et notamment du solaire. Il a contribué au développement et à l’essor de ces technologies en participant activement à différents programmes d’impulsion et il a assuré, entre autres, la présidence de la SSES de 1995 à 2005. Il a réalisé plusieurs mandats d’études et a publié une septantaine d’articles. Avec son bureau d’études en énergie, il a mis en œuvre de nombreux projets solaires dont certains ont remporté le Prix Solaire Suisse.

Peter Steiger, architecte, Zurich

Kategorie A

Né à Zurich en 1928, l’architecte Peter Steiger a été, au début de sa carrière, l’un des responsables de la création du premier laboratoire d’accélérateur de particules du CERN. Ce projet a exigé d’intenses discussions sur les matériaux et techniques énergétiques. Elles ont abouti, en 1973, à la fondation du groupe PLENAR (Planung Energie Architektur). PLENAR s’est consacré à des sujets de construction énergétique et écologique. Le prototype de village composé de 66 unités d’habitation a vu le jour entre 1987 et 1991 à Oberwil (BL).

Équipe de montage Schmid, Wolfisberg et Müller, Ebikon (LU)

Kategorie A

Les monteurs Christian Schmid, Beat Wolfisberg et Stefan Müller de BE Netz AG sont des experts en installations solaires. À raison de 25, 19 et 15 ans d’activité dans ce secteur, ils mettent près de 60 ans d’expérience au service de la clientèle solaire. Depuis les premières avancées de l'industrie solaire, ils grimpent inlassablement sur les toits, sous la pluie et la neige, dans la chaleur et le froid, et ils s’engagent au quotidien avec conviction et passion.

Commune d’Entlebuch, Entlebuch (LU)

Kategorie A

La commune d’Entlebuch s’intéresse depuis plus d’un siècle à la question de l’énergie. Fidèle à sa devise «Wir leben neue Energie», elle a réalisé de nombreux projets pionniers. En 1984 et 1990, elle a ainsi mis en service deux systèmes de chauffage à plaquettes de bois, lesquels alimentent les logements et bâtiments publics environnants. En 2005, elle a construit la première centrale éolienne de Suisse alémanique. Elle a par ailleurs fait placer une installation PV de 113 kW sur les trois toits de l’école secondaire et dispose d’une centrale hydroélectrique.

Projet énergétique dans le district du Knonau, Affoltern a. A. (ZH)

Kategorie A

Fondée en 2004 et organisée en association depuis 2015, la promotion économique du district du Knonau vise à couvrir 80% des besoins de la région avec des énergies renouvelables, d’ici à 2050. Dans le cadre du projet «EnergieRegion Knonauer Amt» et en partenariat avec des entrepreneurs du solaire et du bois, elle s’engage activement pour ces énergies, en particulier l’énergie solaire. Résultat: la consommation totale de la région a diminué et la part du renouvelable est passée de 49.3 GWh en 2007 à quelque 117 GWh en 2017.

Coopérative SpiezSolar, Spiez (BE)

Kategorie A

La coopérative SpiezSolar s’est engagée voilà près de 20 ans dans l’utilisation de l’énergie solaire. Elle a déjà réalisé plusieurs installations PV par le biais de financements participatifs. Depuis 2011, elle conseille toute personne intéressée et organise des séances d’information sur l’énergie solaire. Avec «Aktion99», la coopérative a renforcé ses relations avec l’industrie locale et encouragé la construction de 12 autres installations PV. Grâce au travail de nombreux bénévoles, plus de 280 toits en sont dotés à Spiez et la production solaire de la commune ne cesse d’augmenter.

BEP 114% Pilatus Constructions Aéronautiques SA, Stans (NW)

Kategorie B

La toiture légèrement cintrée de la halle industrielle de Pilatus Constructions Aéronautiques SA à Stans (NW) est entièrement équipée de cellules solaires monocristallines des côtés nord et sud. Avec une surface de près de 6’000 m2 et une puissance de 1,05 MW, l’installation PV est la plus grande centrale solaire du canton de Nidwald. Elle produit 1,09 GWh/a et couvre ainsi les besoins en énergie de 966’600 kWh/a.

Collège BEP 207%, St-Margarethen (TG)

Kategorie B

Le collège BEP Kastanienhof, à St-Margarethen (TG), a été achevé en avril 2017. Le bâtiment en bois clair dispose de six salles de classe, d'un bureau et d’une aula. Sur le toit, l’installation PV de 80 kW et 437 m2 produit environ 75’900 kWh/a. Une pompe à chaleur géothermique solaire pour le chauffage au sol et l’eau sanitaire, des lampes LED ainsi qu’une gestion intelligente de l'éclairage limitent la consommation à quelque 36’700 kWh/a, soit une autoproduction de 207%. L’excédent de courant vert de près de 39’200 kWh/a alimente deux bâtiments voisins.

BEP 133% Fitness/Wellness NEST, Dübendorf (ZH)

Kategorie B

Les immeubles BEP s’imposent aujourd’hui. Le centre de fitness et bien-être NEST, à Dübendorf (ZH), montre que cette technique convient aussi à une activité nécessitant beaucoup de chaleur. L’installation PV sur le toit et la façade génère près de 21’800 kWh/a; elle couvre les besoins en énergie d’environ 19’100 kWh/a.

BEP commercial 557%, Gams (SG)

Kategorie B

Le bâtiment commercial à Gams (SG) se distingue par une installation PV de 447 kWc parfaitement intégrée au toit et aux façades. Avec 424’500 kWh/a, elle couvre les besoins en énergie de 76’300 kWh/a et assure une autoproduction de 557%. Composé de bureaux, entrepôts et sites de production, ce BEP est chauffé par des pompes à chaleur solaires. L’isolation optimale des murs ainsi qu’un système d’éclairage LED moderne limitent la consommation. Le bâtiment abrite une douzaine d’entreprises pour une surface de référence énergétique de 3’140 m2.

BEP 222% Simmental Arena, Zweisimmen (BE)

Kategorie B

Le Simmental Arena est un bâtiment multifonctionnel appartenant à la commune de Zweisimmen. Il sert de local pour les pompiers, de halle de stockage et de salle de spectacles avec restauration. Inauguré le 21 novembre 2017, ce complexe solaire dispose d’une surface énergétique de 633 m2. Selon l’utilisation, il ne nécessite qu’un chauffage partiel. Le bâtiment possède une bonne isolation au sol et il consomme 81’100 kWh/a. Avec 180’400 kWh/a, l’installation PV de 180 kW fournit un excédent de courant solaire de 99’300 kWh/a, soit une autoproduction de 222%.

Immeuble BEP 139% SonnenparkPLUS, Wetzikon (ZH)

Kategorie B

L’immeuble SonnenparkPLUS à Wetzikon (ZH) intègre une isolation de toiture et de façades exemplaire. Les faibles valeurs U de 0,10 W/m2K ainsi que l’efficacité énergétique de l’électroménager ont abaissé la consommation de 10% par rapport aux prescriptions du label Minergie-P. Les dix appartements Minergie-P/BEP n’utilisent que 49’200 kWh/a, tout en offrant un confort optimal. Le BEP produit près de 68’600 kWh/a, dont 45’400 kWh/a sont issus de l’installation PV de 45 kWc placée sur le toit et 23’200 kWh/a de celle de 36 kWc en façades.

Lotissement BEP 157% Tobel, Tobel (TG)

Kategorie B

Constitué de trois immeubles et 32 appartements, le lotissement BEP situé à Tobel, en Thurgovie, a été achevé en 2017. Bien isolés, les logements Minergie-P consomment ensemble 133’300 kWh/a sur une production d’environ 209’400 kWh/a. L’excédent de 76’000 kWh/a permettrait à chaque appartement de disposer d’une voiture électrique pour parcourir 12’000 km par an sans émettre de CO2. Le niveau bas des loyers est unique en Europe: ils sont 20% moins chers que ceux des appartements comparables dans la région de Wil (SG).

BEP 213% Clevergie AG, Wyssachen (BE)

Kategorie B

L’immeuble BEP de la société Clevergie AG, à Wyssachen (BE), consomme 30’200 kWh/a. L’installation PV placée sur le toit ainsi que le système solaire bien intégré dans la façade génèrent ensemble 64’400 kWh/a, assurant une autoproduction de 113% ou un excédent de 34’200 kWh/a. L’énergie solaire est stockée dans des batteries et un accumulateur d’eau chaude pour le chauffage au sol. Il est ainsi possible de couvrir les besoins pendant deux jours de mauvais temps.

Rénovation Villa BEP 211% Seitz, Jegenstorf (BE)

Kategorie B

Construite en 1988, la maison de la famille Seitz, à Jegenstorf (BE), consommait environ 49’100 kWh/a avant sa rénovation. Une bonne isolation et une installation PV de 25 kW bien intégrée au toit ont abaissé les besoins énergétiques à 11’800 kWh/a, soit une réduction de 76%. Orientées nord-sud, les cellules solaires monocristallines génèrent quelque 25’000 kWh/a, assurant à la villa BEP une autoproduction de 211%. L’excédent de 13’200 kWh/a permettrait à neuf véhicules électriques de parcourir chacun 12’000 km/a sans émettre de CO2.

Rénovation BEP 204% de la villa Schilling, Bottighofen (TG)

Kategorie B

Construite en 1975 à Bottighofen (TG), la villa Schilling consommait environ 35’900 kWh/a avant sa rénovation. Un incendie ayant ravagé les combles, il a fallu reconstruire tout l’étage du haut. On en a profité pour bien isoler le rez-de-chaussée et alimenter l’habitation au solaire. Bien intégrée à la toiture sud, l’installation PV de 19,8 kWc génère 24’500 kWh/a. Ensemble avec la pompe à chaleur, les capteurs solaires thermiques livrent l’énergie nécessaire pour chauffer la villa et produire l’eau chaude sanitaire.

Rénovation église BEP 181%, Kölliken (AG)

Kategorie B

Bâtie en 1963 et 1964, l’église catholique de Kölliken (AG) a été entièrement rénovée de 2016 à 2017. Une meilleure isolation de l’enveloppe du bâtiment ainsi qu’un système de chauffage au sol, alimenté par une pompe à chaleur, ont réduit les besoins de 24’600 kWh/a à environ 13’000 kWh/a. Bien intégrée au toit, l’installation PV de 30 kW a fait d’un bâtiment vieillissant la première église BEP de Suisse. Orientée plein sud, elle fournit près de 23’600 kWh/a, soit une autoproduction de 181%.

Habitation jumelée BEP 170% Hässig, Uster (ZH)

Kategorie B

L’habitation jumelée Hässig, à Uster (ZH), consomme environ 15’100 kWh/a. Elle est dotée d’une isolation de toiture de 34 cm d’épaisseur avec une valeur U de 0,12 W/m2K, d’une pompe à chaleur géothermique solaire, d’appareils énergétiquement efficaces ainsi que d’un éclairage LED. L’installation PV de 33 kW fournit près de 25’800 kWh/a, soit une autoproduction de 170% et un excédent de 10’600 kWh/a. Elle est exemplaire par son intégration optimale au toit et son esthétique.

Rénovation BEP 169% de la villa Koch, Oberwil-Lieli (AG)

Kategorie B

Durch die Sanierung des Einfamilienhauses (EFH) in Oberwil-Lieli/AG sank der Gesamtenergiebedarf von rund 35’000 kWh/a auf 15’000 kWh/a. Mit der dach- und fassadenintegrierten 27 kW starken PV-Anlage und der solarbetriebenen Wärmepumpe realisierte die Familie Koch im Sommer 2017 einen PlusEnergieBau (PEB). Die nach Süden ausgerichteten monokristallinen Solarzellen erzeugen insgesamt 25’280 kWh/a und decken den Gesamtenergiebedarf von 15’000 kWh/a. Der Solarstromüberschuss von 10’280 kWh/a ermöglicht eine Eigenenergieversorgung von 169%.

Rénovation BEP 165% de la halle de tennis Feld, 8904 Aesch (ZH)

Kategorie B

Avant sa reconversion, le complexe situé à Aesch (ZH) comprenait deux halles de tennis et un immeuble d’appartements. En 2017, Tennishalle Feld AG a supprimé l’une des halles et l’a remplacée par deux nouveaux immeubles. La société a profité d’échanger le système de chauffage au mazout par deux pompes à chaleur solaires qui fournissent depuis l’énergie thermique. Sur le toit de la halle, l’installation PV de 316 kW génère 282’000 kWh/a, soit une autoproduction de 165%. Elle couvre ainsi l’ensemble des besoins de 171’200 kWh/a, immeubles compris.

Villa BEP 162% Scherrer, Hünenberg See (ZG)

Kategorie B

Peter Scherrer et Ursina Arnet ont emménagé dans la villa BEP située à Hünenberg See (ZG) en janvier 2017. Entièrement isolé, le toit affiche une valeur U exemplaire de 0,12 W/m2K. L’installation PV de 25 kW intégrée dans la toiture s’harmonise à la façade en bois et génère 20’700 kWh/a. Le BEP en consomme 12’800 kWh/a, ce qui représente une autoproduction de 162% avec un excédent de 8’000 kWh/a. L’énergie solaire alimente le chauffage et l’eau chaude par le biais d’une pompe à chaleur.

Rénovation BEP 148% de la villa Hunkeler, Buchrain (LU)

Kategorie B

Bâtie en 1976 à Buchrain (LU), la villa familiale est restée vide pendant plusieurs années avant qu’Irene et Rolf Hunkeler décident de la rénover. Partiellement démolie, il n’en demeurait que l’élément de construction massif du rez-de-chaussée ainsi que tout le sous-sol. Une isolation de meilleure qualité de l’enveloppe du bâtiment, une valeur U de 0,12 W/m2K pour les murs et le toit, des appareils énergétiquement efficaces et des lampes à LED ont abaissé les besoins de plus de 50%. Le BEP rénové consomme environ 15’300 kWh/a.

Bureau BEP 145% Vincenz Weishaupt, 7130 Ilanz (GR)

Kategorie B

À fin janvier 2018, les sept personnes du bureau d’architecture Vincenz Weishaupt ont emménagé dans un nouveau bâtiment à Ilanz/Glion (GR). Conforme à la norme Minergie-P, le BEP consomme 11’000 kWh/a, ou 12’400 kWh/a en y ajoutant la voiture électrique. Bien intégrée au toit des côtés sud et nord, l’installation PV de 15,5 kW fournit quelque 15’900 kWh/a, ce qui représente une autoproduction de 145% pour le bâtiment et de 129% avec le véhicule électrique. La borne de recharge alimente ce dernier avec le courant solaire produit par le BEP.

Immeuble BEP 142% Gütliweg, Schaffhouse (SH)

Kategorie B

L’immeuble BEP Gütliweg à Schaffhouse se distingue par ses valeurs d’isolation exemplaires de 0,10 à 0,11 W/m2K. Premier bâtiment de ce type à Schaffhouse à répondre à la norme Minergie-P, il abrite cinq appartements et ne consomme que 17’300 kWh/a, soit 3’450 kWh/a par foyer. Une installation PV de 19,2 kW placée sur le toit génère 16’000 kWh/a. Les façades sud-est et sud-ouest intègrent des capteurs solaires sur une surface de 84 m2 et alimentent le BEP en énergie thermique. Un réservoir d’eau de 32 m3 stocke la chaleur pour l’hiver.

Collège BEP 134%, Port (BE)

Kategorie B

En août 2017, les élèves ont pu emménager dans le nouveau collège durable et novateur de Port (BE). La bonne isolation du toit, avec une valeur U de 0,11 W/m2K, ainsi que l’éclairage LED et l’électroménager économe en énergie limitent la consommation à 215’400 kWh/a. L’installation PV, qui couvre presque intégralement la toiture avec ses pans irréguliers originaux, génère près de 288’000 kWh/a, soit une autoproduction de 134%.

Rénovation BEP 122% de la villa Bommeli, Steffisbourg (BE)

Kategorie B

Construite en 1925 à Steffisbourg (BE), la villa Bommeli a été agrandie en 1966. Cette extension a permis de la rénover et d’en isoler le toit et certaines parties de la façade extérieure. La toiture dispose désormais d’une isolation de 26 cm d’épaisseur affichant une valeur U de 0,14 W/m2K. Alors que la villa consommait environ 20’900 kWh/a avant sa rénovation, les besoins en énergie du BEP ont chuté de près de 50%, à 11’000 kWh/a.

Immeuble BEP 118% Immobilien, Bätterkinden (BE)

Kategorie B

L’immeuble de trois appartements d’AVI Immobilien Treuhand AG, à Bätterkinden (BE), se distingue par des tuiles solaires intégrées au toit ainsi que par des modules PV sur la façade, les parapets des balcons et l’abri pour voitures. Ensemble, ces installations génèrent près de 19’400 kWh/a sur les quelque 16’400 kWh/a que consomme le bâtiment, soit une autoproduction de 118%. Les tuiles solaires Panatron se fondent bien dans la toiture à deux versants orientée est-ouest.

Centre d’études BEP 115%, Hasliberg Goldern (BE)

Kategorie B

Le centre d’études BEP avec bibliothèque Eberhard Berent de l’École d’Humanité a ouvert ses portes en août 2017, à Hasliberg Goldern (BE). L’isolation d’une épaisseur de 26 à 28 cm, l’éclairage LED ainsi qu’une pompe à chaleur pour l’eau chaude et le chauffage réduisent la consommation du centre à environ 13’700 kWh/a. L’installation PV de 14,7 kW intégrée au toit du côté sud génère 15’700 kWh/a et assure ainsi une autoproduction de 115%. Le BEP a été construit avec des matériaux durables. Par exemple, l’isolation se compose de verre recyclé et de cellulose.

Immeuble BEP 110% Büel, Gsteigwiler (BE)

Kategorie B

Grâce à son isolation exemplaire, l’immeuble de la communauté d’habitation Büel, à Gsteigwiler (BE), est conforme à la norme Minergie-P et consomme 51’700 kWh/a. Parfaitement intégrée à la toiture, l’installation PV produit environ 48’000 kWh/a. Le système solaire thermique sur l’abri pour voitures («carport») génère quelque 8’900 kWh/a, soit un total de 57’000 kWh/a. Ce BEP de sept familles atteint ainsi une autoproduction de 110%. L'abri dispose de deux bornes de recharge.

Rénovation BEP 110% Wapf, Altbüron (LU)

Kategorie B

Frappé par la foudre en 1973, l’immeuble de la famille Wapf, à Altbüron (LU), a été reconstruit l’année suivante. Sa rénovation en 2017 ainsi que l’intégration d’une installation PV de 31 kW sur toute la surface du toit ont réduit les besoins, qui sont passés de 40’580 kWh/a à environ 27’280 kWh/a. Les cellules solaires monocristallines orientées est-ouest génèrent quelque 30’000 kWh/a, soit une autoproduction de 110%. L’énergie verte issue du BEP alimente les deux logements et la jardinerie adjacente.

Villa solaire BEP 101% Lazarus, Le Locle (NE)

Kategorie B

Au Locle (NE), la villa Lazarus allie la tradition régionale séculaire du chauffage à plaquettes de bois à une technologie solaire innovante. Le bâtiment intègre une isolation exemplaire avec de faibles valeurs U de 0,11W/m2K. Il ne consomme qu’environ 14’800 kWh/a malgré des hivers rigoureux dans la région. Le toit comprend une installation PV de 13.65 kW et un système solaire thermique. La première génère quelque 12’600 kWh/a et le second près de 2’400 kWh/a, soit 15’000 kWh/a au total assurant une autoproduction de 101%.

Immeubles solaires à Reichenbourg (SZ)

Kategorie B

Bien adaptés aux familles, les deux nouveaux immeubles érigés à Reichenburg (SZ) couvrent au moins 66% de leur consommation en énergie de 120’000 kWh/a avec l’énergie solaire. L’installation PV de 77 kW s’étend sur les deux toits, les parapets de balcon et le mur antibruit. Le système solaire thermique de 30 m2 est utilisé pour chauffer l’eau sanitaire. La chaleur excédentaire est stockée en été dans des pieux énergétiques. Les locataires disposent de bornes de charge pour l’e-mobilité.

Immeuble Solaris, 8038 Zurich Wollishofen (ZH)

Kategorie B

Le nouvel immeuble Solaris, à Zurich Wollishofen (ZH), associe un concept d’habitat moderne à une architecture solaire innovante, dans un site urbain situé entre une voie ferrée et la Seestrasse très fréquentée. Bien intégrée à toute la surface du toit et de la façade, l’installation PV produit environ 68’000 kWh/a, soit 47% des besoins. Recouvertes d’un verre coulé de couleur terre cuite, lequel en réduit donc l’efficacité, les cellules solaires monocristallines génèrent quelque 31’800 kWh/a. Le gaz naturel fournit les 36’170 kWh/a restants.

Villa Carlotta, Orselina (TI)

Kategorie B

Construite en 1939 à Orselina (TI), la Villa Carlotta est une résidence pour l’été et le week-end. Une pompe à chaleur géothermique solaire a remplacé le chauffage au mazout et le toit a été rénové. Une installation PV de 51,1 kW recouvre les 350 m2 de toiture. Avec près de 42’300 kWh/a, elle couvre 87% des 53’500 kWh/a utilisés. Dans le jardin, le système solaire thermique à tubes sous vide de 14 m2 génère environ 4’300 kWh/a; il sert d’appoint pour chauffer la maison et produire de l’eau chaude.

Maison rurale Galley, Ecuvillens/FR

Kategorie B

Le projet pilote de maison rurale à Ecuvillens/FR, datant de 1859, utilise des modules de couleur terre cuite développés spécifiquement par le CSEM de Neuchâtel et Issol Suisse pour des sites protégés au niveau du patrimoine culturel. L’installation PV de 27,2 kWc et 262 m2 sur le toit du bâtiment génère, avec une efficacité réduite, 16’500 kWh/a ou environ 26% de la consommation énergétique de 62’500 kWh/a.

Vacheron Constantin, Plan-les-Ouates/GE

Kategorie B

Le bâtiment commercial et industriel de la manufacture horlogère Vacheron Constantin, en mains de Richemont International SA, à Plan-les-Ouates/GE, suit une esthétique attractive. Sa forme en V a nécessité une mise en œuvre extrêmement minutieuse de l’installation PV de 246 kWc sur le toit plat de 2’000 m2. Cette dernière fournit environ 254’600 kWh/a, soit 6,1% en énergie solaire par rapport aux quelque 4’157’100 kWh/a que consomme le site.

Villa Keller Ammann, Lucerne (LU)

Kategorie B

Bâtie en 1964 et recensée dans l’inventaire cantonal du patrimoine immobilier, la villa Ammann-Keller située à la Dreilindenstrasse à Lucerne a été rénovée en 2017 et 2018. De 81’000 kWh/a, les besoins ont diminué à 25%, soit près de 20’510 kWh/a. Bien intégrée au toit, l’installation PV de 15,1 kW fournit environ 13’800 kWh/a. Le système solaire thermique de 6,9 m2 sert à produire de l’eau chaude et contribue à chauffer l’habitation. En hiver, un système de chauffage à piles à combustible, alimenté au gaz, est utilisé en appoint.

Rénovation d’une maison contiguë Torres Nova, Zoug (ZG)

Kategorie B

Les bâtiments contigus, surtout quand ils sont constitués d’éléments classés, sont un défi en matière de rénovation. L’exemple de la maison située à la Göblistrasse 29b, à Zoug, montre très bien que l’efficacité énergétique et l’utilisation de l’énergie solaire peuvent tout à fait respecter l’apparence de l’ensemble.

Birrer Holz AG, Hergiswil bei Willisau (LU)

Kategorie C

Birrer Holz AG, à Hergiswil près de Willisau (LU), transforme exclusivement du bois provenant des forêts environnantes. Légèrement inclinés, les toits à pignons orientés est-ouest exploitent de façon optimale l’énergie solaire, tout comme les toits à versant du côté ouest. L’installation PV de 1,14 MW génère au total 1,1 GWh/a, soit près du double des besoins de 570’000 kWh/a. En pointe de la plus récente technique, le système de chauffage au bois de 2 MW produit environ 5 GWh/a.

Station inférieure de la nouvelle télécabine du Petit Cervin, Zermatt (VS)

Kategorie B

La station inférieure de la nouvelle télécabine 3S du Petit Cervin culmine à 2’939 m d’altitude le tracé de Trockener Steg, à Zermatt (VS). Comprenant un atelier, une salle de contrôle, des escalators et un ascenseur, elle consomme environ 350’000 kWh/a. Bien intégrée sur la surface des façades sud et ouest, l’installation PV de 136 kW est dotée de cellules solaires monocristallines fournissant près de 148’500 kWh/a, soit 42% des besoins en énergie. Entre les modules PV, 57 fenêtres en verre laissent entrer la lumière du jour, offrant ainsi un éclairage naturel.

Le solaire évite un renforcement du réseau, Rafz (ZH)

Kategorie C

Jucker Farm AG à Rafz (ZH) génère environ 170’000 kWh/a de courant solaire et évite ainsi toute extension de son réseau électrique. L’installation PV de 167 kWc placée sur le toit couvre 57% des besoins. Une batterie de 160 kW récupère et stocke les pics stochastiques. Très prochainement, des véhicules électriques complèteront ce dispositif. Active dans la culture des asperges, la société autoproduit une grande partie des 300’000 kWh/a qu’elle consomme pour entreposer et réfrigérer les légumes.

Galerie autoroutière, 6362 Stansstad (NW)

Kategorie C

Avec une surface de 8’900 m2, la galerie antibruit de Stansstad (NW) est idéale pour y exploiter l’énergie solaire. Construite par l’OFROU en 2011, la structure autoroutière avait été conçue de manière à pouvoir l’équiper plus tard d’une installation PV. Réalisée par Solarpark Stansstad AG et composée de 3’200 modules solaires de 840 kW, elle produit près de 750’000 kWh/a qui, injectés dans le réseau électrique de Stansstad, couvrent environ 17% des besoins de la population locale.