Histoire: De la communauté de travail Solar 91 à l'Agence Solaire

1. Les débuts

Le 22 mai 1990, le "groupe de travail Solar 91 pour une Suisse énergétiquement plus indépendante" (aujourd'hui l'Agence Solaire Suisse) a lancé le Prix Solaire Suisse. Dans le cadre de ce projet national, les communes, les entreprises privées et les particuliers ont été encouragés à construire des installations solaires, et cela explicitement sans avoir recours à des espaces verts.

A l'occasion du 700e anniversaire de la Confédération suisse en 1991 le Prix Solaire Suisse a été décerné pour la première fois le 4 octobre 1991, en présence du Conseiller fédéral et ministre de l'énergie Adolf Ogi. 

2. Quelle est l'ambition de l'Agence Solaire Suisse?

En tant que coordinatrice du Prix Solaire Suisse et du Prix Solaire Européen, l’Agence Solaire Suisse prône l’utilisation de l’énergie solaire sur les surfaces couvertes dans les 2'600 communes et villes de Suisse. Cet objectif nécessitera en priorité la mise en œuvre de meilleures conditions-cadres pour les Bâtiments à Énergie Positive (BEP). En réduisant de 80% les pertes énergétiques et les émissions de CO2, les BEP augmentent la valeur ajoutée locale.

3. Bâtiments à Énergie Positive et Norman Foster Solar Award (NFSA)

En 2010, des prix ont été décernés pour la deuxième fois à des BEP. Les prix BEP ont pour objectif de promouvoir l’état de la technique auprès des architectes et des ingénieurs et de les inciter à construire ce type de bâtiments à large échelle. En 2000, les tout premiers BEP résidentiels et commerciaux réalisés dans les cantons de Berne et des Grisons ont reçu des Prix Solaires Suisse et Européen. Depuis lors, une révolution s’est opérée dans la technique de construction. Les bâtiments sont toujours plus économes en énergie tout en offrant un confort optimal, et produisent plus d’énergie qu’ils en consomment en moyenne par année pour le chauffage, l’eau chaude et toute l’alimentation électrique. Le courant solaire excédentaire des BEP peut être injecté dans le réseau public ou utilisé par les véhicules électriques, les transports publics et pour réduire les émissions de CO2.

Le NFSA pour les BEP vise à promouvoir plus avant l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables et de même que leur esthétique. Ce faisant, il s’agit d’attirer l’attention sur l’énorme potentiel énergétique du secteur du bâtiment. Les projets récompensés démontrent qu’une construction écologique et efficace sur le plan énergétique est compatible avec une architecture ultramoderne, une esthétique et un confort uniques et une qualité de vie élevée. 

4. Prix Solaire Européen

Sur la base d'une décision du Parlement européen de 1993, le Groupe de travail Solar 91 a élaboré le projet d'un Prix Solaire Européen. Puis la remise du Premier Prix Solaire Européen a eu lieu en octobre 1994 à Vienne, en présence du chancelier autrichien de l'époque, Franz Vranitzky. A l'échelon européen, le Prix Solaire est aujourd'hui attribué en collaboration avec les associations Eurosolar et la fondation "Energie pour le Monde" à Paris.